Atelier d'Expérimentation Musicale Patrice Moullet

 HISTOIRE DE L'OMNI

1982: Patrice MOULLET se retire du spectacle pour se consacrer à la création et au développement  de nouveaux instruments et sculptures sonores utilisant les nouvelles technologies. Développement des projets expérimentaux initiés en 1970 et intégrés dans plus de 500 concerts de grande audience avec notamment le Percuphone et les Cosmophones.

1984: Biennale de la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon "Création et Haute technologie"

Apres 2 années de recherche et la réalisation de 15 prototypes le Ministère de la Culture lui propose en 1984 la création d 'un PERCUPHONE destiné au public  pour 3 mois d'exposition à la Biennale de la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon "Création et Haute technologie". Cette exposition marque la première expérience d'utilisation libre d'un instrument électroacoustique par le public : plusieurs milliers de personnes dont beaucoup d'enfants ont joué  sur ce prototype permettant une grande avancée sur les développements possibles dans ce domaine.

1985: Commande d'un Percuphone monumental par le Théâtre du soleil - Ariane Mnouchkine 

1986: Visite des chargés de mission de la future cité de la musique de la Villette, Guy Reibel assiste à une présentation des percuphone et cosmophone dans la grande salle du théatre du soleil à la cartoucherie de Vincennes .

Note sur le texte cidessous : Ce texte utilise à de nombreuses reprises des "Je" et des Moullet par ci, tout simplement parcequ'il s'agit d'une mise au point. Mon travail ayant été pour des raisons obscures, victime à de nombreuses reprises, d'attributions fantaisistes dans les communications des médias papier ou internet, Il était donc nécessaire d'avoir une précision de notaire pour clarifier ces malentendus.

 

 

" Dans les semaines qui suivent ma présentation à la cartoucherie, Guy Reibel et l'administrateur Olivier Noyon, me proposent de prendre en main un projet embryonnaire appelé "corps sonores". Ce projet comporte des descriptifs extrêmement sommaires, de dispositifs sonores destinés au public. Le développement de ces installations était au point mort, les nombreux bureaux d'étude sollicités, ayant précédemment échoué à rendre perceptible, la moindre faisabilité ou concrétisation cohérente. J'ai donc decidé de transférer, les technologies que j'avais mises au point ces derniéres années, à travers mes prototypes électroacoustiques, tout en associant un design hitech composé d'Inox et d'émail multicolore. Aprés six mois de recherche, la conception-réalisation d'un prototype expérimental et la création du premier programme sonore, ma présentation du futur "OMNI" ex "surface légèrement sphérique"   dans mon atelier de Fontainebleau fait l'unanimité auprés du staff Villette". L'élément clé de cet instrument est certainement le concept pédagogique de jeu, que j'ai développé à travers l'idée de 108 plaques, 108 couleurs, 108 sons, 4 zones de 27 couleurs déclinées à partir de 4 plaques somnitales: rouge, noire, jaune, bleue. Vient ensuite le "couronnement" esthétique des 108 facettes émaillées au four à 820°, par l'anneau d'inox d'un métre soixante de diamétre, prouesse technologique d'une usine spécialisée Française, qui fait pratiquement flotter cette soucoupe multicolore dans l'espace. L'OMNI est une alchimie complexe ou tout se joue au dixiéme de millimétre, aussi bien dans les parties matérielles visibles ou cachées, que dans l'immatériel du systéme virtuel informatique piloté par l'unique vibration des plaques"

 


1987: L'histoire de l'OMNI commençait...23 ans de développements dirigés par Patrice Moullet.

 

2000 : Adapation des systémes virtuels sur ordinateur aux OMNI (sampleur logiciel unity DS1 sur Mac G3) et premiéres banques de sons "OMNI" sur disques durs d'ordinateurs .


2001 : Rencontre avec l'ingénieur Emmanuel Flety de l'Ircam : adaptation des interfaces IRCAM Atomic Pro d'Emmanuel Flety combinées à celles de Jean Loup Diersten ingénieur et concepteur des interfaces AEM-Moullet, mise au point du limiteur de diaphonie (1 année de recherche et expérimentation). 


2002 : Organisation de l'exposition résonance (contrat Ircam-P.Moullet)) avec Vincent Puig directeur de la valorisation à l'Ircam, suite à un an de collaboration Moullet- Flety pour adapter l'interface (achat de 10 interfaces...) 


2002 : Adaptation des G4 apple avec les sampleurs virtuels Halion et Kontakt, stabilisation des systémes et créations de banques et programmes "OMNI" interchangeables entre ordinateurs.


2004 - 2010 : Adaptation du G5 qui permet une exploitation polyphonique beaucoup plus confortable... l'OMNI dispose maintenant d'un systéme sonore digne de son design. Suivent bien sûr les Mac Intel, associés aux cartes RME 800 et aux logiciels Halion 3 (4 en 2013) et Kontakt 4 utilisés en quadriphonie.

 

2006 : New Interfaces for Musical Expression IRCAM 2006

Dernier contact avec l'IRCAM qui abandonne malheureusement la construction de l'Atomic Pro ainsi que l'ensemble des interfaces hard ware que l'institut commercialisait...

Plus aucune interface depuis, n'a remplacé en France le fabuleux bébé (Atomic pro) d'Emmanuel Flety !!! 

 

2010 -2013 : Partenariat avec Axel Mulder (Infusion systems - Canada) et adaptation de ses interfaces Digitizer IcubeX aux interfaces JL DIERSTEIN.3 ans de recherche et expérimentations (OMNI Bruges et OMNI Paris) dirigées par Patrice Moullet.

Aprés les tests trés positifs, début Avril 2013, d'un systéme expérimental en cablage libre, l'AEM-Patrice Moullet, a confié à Jean Loup Dierstein la conception d'un circuit imprimé dédié aux OMNI nouvelle génération. Au cahier des charges: optimisation de la réactivité, une fiabilité renforcée, une maintenance extrêmement rapide et une ouverture maximum vers les développements futurs.  
23 Avril 2013: Conception du circuit imprimé JLD 13, directement connecté à l'interface Digitizer  IcubeX - fusion entre le limiteur de diaphonie et l'interface de conversion Analogique-Digitale.
Ce systéme permet l'exploitation maximum de l'interface canadienne: de 4 à 8 Digitizer par OMNI de 108 voies. Et 2 Digitizer Bluetooth (WI microDig) pour le futur OMNI Hand sans fil de 16 voies.L'ensemble des 8 cartes Dierstein 2013 associées aux Digitizer IcubeX sera installé dans l'OMNI 5 dans le courant du mois de Mai 2013. 

 

Ci dessous: lettre-bilan du commissaire délégué de la Biennale de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon "création et haute technologie" (1984) et photo de l'inauguration avec J.Lang et Danielle Mitterrand s'initiant au "Percuphone"

patrice.moullet@wanadoo.fr